BIO


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Sur un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».
Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre à Paris avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de rock critique dans diverses parutions notamment à Rock & Folk avec qui il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 il est formateur en communication à Sudformadia, école de formation aux métiers de la radio.


Ces activités ne l’empêchent pas pour autant de continuer à composer et dès 2000 de flirter de nouveau avec la scène. Ce retour scénique aboutira en 2004 à une première autoproduction confidentielle de quatre titres, puis en 2011 à la formation actuelle du trio Jefferson Noizet. 


En 2016, parallèlement au trio, il crée, en compagnie du comédien Frédéric Cyprien, une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs ». Recueil de nouvelles à paraître en janvier 2018 aux Éditions Le Solitaire.


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


EN 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


E 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


EN 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »


En 2010 Jean François Vaissière alias Jefferson Noizet sort son premier album « Carte de visite ». Dans un style américana-folk il pose des textes en français salués par la presse. Il transforme l’essai en 2014 avec « Tous ces mots ». De nouveau la critique salue des textes « bien ciselés » à travers des titres tels que « Leila », « Plus de monnaie ».


Ceci dit le toulousain n’a pas attendu 2010 pour commencer à se mettre à la musique. Armé d’une guitare improbable acquise à l’âge acnéique il suit quelques cours à l’université vynilique des professeurs Woody Guthrie, Tom Paxton et autres agrégés en folk. Pour fignoler son apprentissage rencontre avec Marcel Dadi qui l’initie au tricotage façon picking sur sa six cordes. Il en retiendra quelques bribes. Par la suite il joue avec la chanteuse occitane Rosina De Peira et fonde avec Michel Vivoux le groupe folk Radicelles, puis Caméleon avec Michel Vergine. C’est à cette époque qu’il commence à composer en français. La musique ne nourrissant pas forcément il se retrouve en 83 derrière le micro d’une importante radio libre de la ville Rose, tremplin vers Hit FM puis RFM et Europe 2 Toulouse en tant que responsable promo. 


Il parfait cette carrière radiophonique par celle de critique musical dans diverses parutions notamment Rock & Folk avec lequel il collabore pendant sept ans. Depuis 2007 parallèlement à ses activités musicales il est formateur en communication dans une école de formation aux métiers de la radio.


Depuis 2016 en compagnie du comédien Frédéric Cyprien il propose une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur « Chroniques du bord de Garonne…et d’ailleurs »

Actualité

« Danser sous la pluie" sortie Septembre 2017


"Nous suivons ce chanteur atypique depuis quelques années déjà et le voici avec son surprenant troisième album… Raconteur d’histoires — en français dans le texte —, poète évocateur, naturopathe de l’esprit Jefferson Noizet s’est peu à peu muté en songwriter terriblement émouvant, n’étant pas sans nous évoquer le meilleur de la collaboration entre Dick Rivers et Alain Bashung dans les années 70. Notons que même si cet opus donne clairement la priorité aux textes, notre homme a su s’entourer une nouvelle fois de cadors de la scène musicale d’ici. Un virage négocié avec maestria et que l’on salue Stetson bien bas ! "
                    Intramuros


"Avec son troisième album « Danser sous la pluie » Jefferson Noizet affirme une personnalité et une approche singulières de son art. Résultat d’un travail poussé sur les textes, la voix et qui multiplie les collaborations artistiques, cet opus aux accents Americana confirme ses talents d’auteur-compositeur dans un genre peu abordé par la scène musicale toulousaine."
                    La Dépêche du Midi. 


"Le talent transpire de tous les titres de ce bel album aux textes ciselés bercés de musique americana."
                     Le deblocnot 



 


NEWS


CLIPS 
En octobre tournage de clips de deux titres du nouvel album "Danser sous la pluie"


CONCERT A DOMICILE
Jefferson Noizet propose son spectacle à domicile en duo ou trio. Une façon originale d’inviter vos amis, vos voisins, vos proches autour d’un concert privé chez vous. 


LECTURE MUSICALE
Depuis 2016 en compagnie du comédien Fréderic Cyprien, J-F. Vaissière propose "Chroniques du bord de Garonne… et d’ailleurs" une lecture musicale autour de nouvelles dont il est l’auteur. Ce spectacle est aussi proposé chez les particuliers.
https://youtu.be/bul-tuED9Tw




CONTACT SCÈNE
jfvprod@orange.fr
+ 33 (0)6 38 59 00 56